Le Magazine International Polonais
Dominique Biagi : le professeur d’Histoire qui souhaite l’annexion de la Pologne - Ukraine : les snipers tueurs de Maïdan sont russes ! - 85% des ukrainiens estiment que la Crimée fait partie intégrante de l’Ukraine. - CHOC DES PHOTOS – Les nazis russes en Ukraine. - La corruption de l’un des ministres de l’ex-président ukrainien Janukowicz. - Montée fulgurante du fascisme et de la xénophobie chez les pro-russes. - La Russie propose à la Pologne de partager l’Ukraine en 5 pays différents. - ANTISÉMITISME RUSSE : « Les juifs sont responsables de l’Holocauste » - RÉPRESSIONS ETHNIQUES : Les tatars de Crimée se réfugient en Pologne. - Les pages Facebook reçoivent de l’argent pour diffuser de la propagande anti-ukrainienne. -

Rydzyk qualifie d’anomalie le député transsexuel.

vendredi 30 mars 2012.
Accueil du site > Actualité de Pologne : Sommaire > Médias - Communications > Radio > Rydzyk qualifie d’anomalie le député transsexuel.
 
(0 - 0 vote)

Abonnement

Une des ces informations qui n’a pas été sans trop réjouir le député concerné, qui est membre de la formation politique du mouvement Palikot. Cela ne fut pas non plus à la source de ce qui aurait pu empêcher à la scène politique polonaise de vivre une nouvelle polémique.

Le fondateur du Mouvement Palikot, alias Janusz Palikot ( dont le programme réside en plus de liberté pour la consommation des drogues douces ainsi que moins de discriminations pour les minorités sexuelles ) a fustigé le fondateur de radio catholique Radio Maryja, c’est à dire Tadeusz Rydzyk. Il a ainsi déclaré à la presse que « les prêtres étaient souvent des goujats ». Cette réponse, pour autant qu’elle puisse paraître polémique et agressive, vise à répondre à toute une série de moqueries qui ont émanées de la part du groupe médiatique détenu par Rydzyk, ainsi que celles qui auraient été effectuées par d’autres médias religieux à l’encontre de ce qui est le premier député polonais transsexuel. mip201203cpgrdk

Jeudi dernier, sur Radio Zet, Janusz Palikot a déclaré : « Le prêtre polonais provincial est souvent un imbécile inculte, ce qui ouvre la voie à ce genre de commentaire. »

Tadeusz Rydzyk, détenteur de Radio Maryja, a qualifié le premier député polonais transsexuel concerné, Anna Grodzka, d’anomalie. Cette expression est venue de la part de Rydzyk lorsque celui – ci a voulu se prononcer vis à vis de la précédente annonce de Janusz Palikot suivant laquelle il allait déposer plainte auprès du Comité d’Éthique des Députés polonais après que Jan Dziedziczak, membre du parti conservateur Droit et Justice (PiS) ai appelé Anna Grodzka de « Monsieur » et non pas de « Madame ». En effet, d’après Janusz Palikot, le fait d’avoir appelé Anna Grodzka par « Monsieur » représente des propos discriminatoires.

Voici ce qu’avait dit Tadeusz Rydzyk dans les médias : « Par un lapsus de langage, un député a dit « Monsieur » à un homme qui à l’âge de 56 ans se considère comme une femme, et aimerait qu’on le considère comme tel, quand bien même il serait capable de saisir le comité d’éthique sur ce point. Hé, les gens, où êtes vous donc ? Soyons normal. Nous allons avoir une véritable Pologne catholique. »

Janusz Palikot critique aussi l’Église catholique parce que celle – ci n’a pas dénoncé les commentaire de Rydzyk. Il estime que le directeur de l’épiscopat polonais, l’archevêque Józef Michalik, est du genre à être aussi rustre que Rydzyk.

On en parle sur le forum ...

Copyright © 2006 - 2013 Media Polonia - Tous droits réservés.
Site, publication, journal sont protégés par le droit d'auteur et le droit de la propriété intellectuelle
Reproduction interdite www.swietapolska.com
Répondre à cet article

Partagez cet article en 1 clic :