Vous envisagez de vous rendre en Pologne et vous vous demandez probablement si vous pourrez conduire ? Avant de partir, gardez à l’esprit qu’en Pologne, le réseau routier est très développé et il n’y a aucun moyen de louer une voiture sans avoir un permis de conduire international. Conduire une voiture sans un permis voiture est illégal dans ce pays d’Europe de l’Est situé au bord de la mer Baltique.

Il est donc important de  connaitre la procédure pour obtenir un permis de conduire en Pologne si vous avez l’intention de louer et de conduire des véhicules une fois à destination. On vous dit tout.

Comment demander un permis de conduire local en Pologne ?

Que vous ayez déjà un permis de conduire dans votre pays d’origine ou pas, les étapes  à suivre pour passer son permis à l’étranger notamment en Pologne ne diffère pas. Pour faire la demande du permis de conduire polonais, certaines conditions doivent être remplies à savoir :

  • Résider légalement en Pologne pendant plus de 180 jours ;
  • Correspondre aux limites d’âge de votre catégorie de conduite (18 ans pour la catégorie B, par exemple) ;
  • Passer un test médical afin de répondre à toutes les exigences de santé pour la conduite (vue, ouïe, etc.) ;
  • Passer deux tests de conduite : théorie et pratique.

Dans le cas où vous auriez à suivre un cours de conduite, il est important de savoir que la majorité des auto-écoles en Pologne proposent des cours en polonais uniquement. Si vous avez des difficultés avec la langue, vous pouvez embaucher un instructeur parlant allemand ou anglais moyennant des frais supplémentaires.

Dans le cadre de votre formation, vous aurez à suivre 30 heures de cours de conduite théoriques et pratiques avec un moniteur de conduite agréé. Lorsque les cours théoriques sont terminés avec succès, vous pouvez vous inscrire aux examens. Ces derniers peuvent avoir lieu le même jour ou plus tard.

nn

Quels sont les avantages de passer son permis de voiture en Pologne ?

Passer son permis de conduire en Pologne offre de nombreux avantages. Découvrez-les.

Passer son permis en Pologne pour payer moins cher

Souvent, les prix pratiqués par les auto-écoles situées dans leur pays d’origine peuvent représenter un véritable frein pour les candidats au permis. D’après une enquête réalisée, le tarif moyen de la formation s’élèverait à 1 804 € dans les auto-écoles françaises par exemple. Or, en Pologne, vous aurez besoin de 800 € pour passer le permis.

Passer un examen du permis de conduire plus simple

En Pologne, les conditions de réussite aux examens sont plus faciles que dans l’hexagone. Par exemple, les questions à l’épreuve théorique sont beaucoup plus accessibles en particulier si l’on connait déjà les principes généraux du Code de la route. En ce qui concerne l’épreuve pratique, il suffit parfois de réaliser avec succès les manœuvres demandées.

Quelle est la règlementation en matière d’assurance automobile et contrôle technique en Pologne ?

Après avoir eu votre permis de conduire polonais, vous devez obligatoirement souscrire à une assurance automobile. À ce titre, vous aurez le choix entre plusieurs types d’assurances :

  • L’assurance de responsabilité civile : elle couvre uniquement en cas d’accident involontaire ;
  • L’assurance auto casque : elle couvre en cas de faute dans un accident. Toutefois, il est généralement conseillé aux résidents de souscrire à une assurance complète.

En Pologne, l’assurance automobile est également obligatoire pour pouvoir passer le contrôle technique. Ainsi, vous ne pourrez pas faire inspecter votre véhicule sans les papiers d’assurance.

Quelles sont les règles routières en Pologne ?

nn
En Pologne, les règles routières et de conduite sont assez simples. À cet effet, vous devez toujours porter une ceinture de sécurité et éviter de conduire sous l’influence de l’alcool (le taux d’alcoolémie autorisé est de 0,02 %). Il est aussi important de respecter les limitations de vitesse :

  • 50 – 60 km/h dans les centres-ville ;
  • 120 km/h en dehors des centres-ville ;
  • 120 km/h sur les autoroutes ;
  • 140 km/h sur les autoroutes.

Les véhicules doivent être équipés d’un extincteur au risque d’avoir une amende. Pour finir, durant toute l’année les phares doivent être allumés, de jour comme de nuit.