La réalité virtuelle est l’une des technologies à croissance rapide les plus en vogue du paysage numérique ! Elle devrait bientôt avoir toute sa place dans notre quotidien. Certains considèrent que l’avenir des jeux et casinos en ligne se joue avec cette technologie. Cependant beaucoup de gens ignorent son utilité et ce qu’elle représente. En effet, la réalité virtuelle est souvent perçue comme un jeu vidéo de simulation. Pourtant, elle offre bien plus qu’un simple contenu ludique. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce qui concerne le VR, son principe, ses outils, son potentiel, etc.

Définition de la réalité virtuelle

La réalité virtuelle découle du terme anglais « Virtual Reality. Dans une conception large, elle peut être définie comme l’association du vrai, soit du monde vérifiable par les sens, et l’immatériel. En d’autres termes, la réalité virtuelle est un monde artificiel dans lequel on a intégré des éléments palpables.

Dans un sens plus technique, la réalité virtuelle se matérialise par un espace tridimensionnel à interactions senso-motrices. Elle permet donc à une personne de naviguer, entendre, parler, regarder et sentir les éléments d’un espace fictif et d’effectuer diverses actions.

La presse s’est focalisée sur le sujet avec l’actualité du Metaverse dont la VR est un des pivots.

L’immersion est au cœur de la réalité virtuelle

Lorsqu’on parle de réalité virtuelle, on pense généralement aux personnes qui errent avec un casque à la tête ! Vous remarquerez que les joueurs de VR ont tendance à crier et peuvent parfois perdre leur orientation. Aussitôt, ceux qui sont autour se posent la question : Que se passe-t-il dans ce casque pour provoquer une telle stupeur, voire ce déséquilibre ? La réponse est l’immersion totale !

Dans le monde réel, chaque personne est exposée à un environnement qu’il a appris à contrôler à partir de ses sens. En l’occurrence, on parvient à tenir debout après que notre cerveau ait calculé les éléments qui permettent de trouver l’équilibre. Lorsqu’on nous bande les yeux et les oreilles, on perd donc une grande partie de nos facultés à juger l’espace. Ce qui nous fait sortir de la réalité.

Dans la réalité virtuelle, les images et les sons qu’on voit sont totalement factices et imaginaires. Ainsi, lorsqu’ils couvrent totalement le champ de vision, le cerveau commence à accepter un nouvel environnement. De plus, la réalité virtuelle permet d’interagir avec le contenu, ce qui optimise l’immersion totale. Au final, les personnes qui entrent dans la réalité tentent souvent de sortir de ce monde artisanal, mais en vain ! Effectivement, ce sont les sens qui définissent ce qui est réel. Et c’est pourquoi on se prête toujours au jeu sans le vouloir.

Réalité virtuelle: un mélange de technologies

Le VR est le fruit d’une multitude de technologies numériques et informatiques complexes. Pour le mettre sur pied, il faut notamment passer par une pléthore d’étapes de développement et de programmation.

Pour commencer, le VR nécessite un espace. Celui-ci est conçu par des graphistes chevronnés qui scrutent chaque détail au peigne fin pour créer l’interaction. S’il s’agit d’un jeu de course, l’environnement devra présenter la piste, la voiture mais aussi les éléments de contrôle. En revanche, un jeu open space comme GTA prendra en charge plus d’accessoires d’interaction par exemple.

Ensuite, le VR met en œuvre l’immersion à travers les différents outils. Entre autres, on retrouvera :

  • Les casques. Ils sont composés d’un support (généralement en plastique léger) et de sangles à fixer sur la tête. Les casques embarquent un écran intégré mais peuvent aussi prévoir un emplacement pour smartphones. La qualité d’un casque, et dans une large mesure des images, dépend de la résolution et de la fréquence. Le premier indique la netteté des images qui peuvent aller du HD, FHD, QHD, 2K, 4K et rarement 5K. Le second indique la fluidité des animations. Actuellement, le marché propose des casques VR haut de gamme, à l’instar des casques grand public. Les plus onéreux et qualitatifs sont les Occulus Rift, Occulus Quest, Htc Vive, Sony VR. Les casques moins coûteux sont ceux produits par Google et notamment le Google Cardboard.
  • Les capteurs. Ce sont des accessoires qui détectent les mouvements et l’emplacement de l’utilisateur. Leur nombre varie selon la taille et la complexité de l’environnement exploré dans le VR. En ce sens, les expériences simples comme la visite d’un musée ou les jeux de casino ne nécessitent pas de capteurs spécifiques. Par contre, les jeux à contenu et à interactions variées (jeu de combat ou de guerre par exemple) sollicitent beaucoup de détecteurs.
  • Les manettes, gants et combinaisons. Plus un VR est riche en contenu, plus les commandes sont nombreuses. On pourra utiliser des manettes en tous genres (fusils, volant, etc.) ou des gants spécifiques. Récemment, des ingénieurs ont créé des combinaisons dites haptiques pour que l’on puisse ressentir les sensations du VR (impact de balles, pression, etc.).

Pour que l’immersion VR fonctionne correctement, il faut que le contenu crée l’illusion parfaite, avec de belles images, et sans bug ! Dans cette perspective, les jeux ou applications VR réalistes doivent être animés par des ordinateurs très puissants. Pour ces raisons, beaucoup de personnes ne peuvent profiter de tout le potentiel de la technologie.

Quelles sont les applications de la réalité virtuelle?

La réalité virtuelle est utilisée dans de nombreux secteurs qui sollicitent des simulateurs. Généralement, on la retrouve dans les jeux vidéo. Aujourd’hui, la quasi-totalité des producteurs célèbres créent des titres en VR pour offrir le maximum de divertissements aux consommateurs. Vous retrouverez dans leur catalogue toutes les catégories de jeux. (Jeux de course, jeux de combat, jeux de casino)

En outre, le VR est aussi un excellent outil de prévisualisation pour les professionnels. En l’occurrence, il a trouvé sa place dans :

  • L’architecture et le bâtiment. De nos jours, les édifices prennent vie dans un environnement VR avant la construction.
  • La médecine. Le VR est utilisé dans la recherche comme simulateur d’opération chirurgicale.
  • Stratégie. La réalité virtuelle économise beaucoup de temps et d’argent aux militaires via une simulation stratégique réaliste.
  • L’art. Visiter un musée en ligne était déjà possible depuis la création d’internet. Avec le VR, l’expérience devient plus immersive via la vision 360° et les interactions.