La Pologne (en polonais : Polska) est un charmant État d’Europe de l’Est réputé entre autres pour sa culture culinaire et sa richesse linguistique diversifiée et intéressante. Destination touristique de choix, elle regorge de trésors culturaux spirituels, matériels, intellectuels et affectifs qui ne demandent qu’à être appréciés. Allons à la découverte de ce fabuleux patrimoine culturel caractéristique de la Pologne.

Richesse linguistique de la Pologne

La Polska telle que nous la connaissons aujourd’hui est circonscrite par pas moins de 7 pays d’Europe orientale. Frontière de l’Allemagne, de la République tchèque, de la Slovaquie, de l’Ukraine, de la Biélorussie, de la Lituanie et de la Russie, elle s’ouvre au nord sur la mer Baltique. Une fois que l’on a pris connaissance de la situation géographique de la Pologne, on comprend aisément la constitution de son panel linguistique.

En effet, le panel linguistique de la Pologne est mixte et arbore plusieurs langues. La plus parlée d’entre elles et également langue officielle de Pologne est le Polonais. Appartenant à la famille des langues slaves de l’Ouest à l’instar du Tchèque et du Slovaque, le Polonais est par ailleurs une langue écrite en alphabet latin ; plus de 97 % des Polonais et Polonaises la parle. En outre, les langues étrangères et donc minoritaires les plus pratiquées dans le pays sont l’Anglais, l’Allemand, le Russe et le Français. Il est également courant de rencontrer des Polonais parler l’Ukrainien, le Biélorusse, mais aussi le Kachoube (langue slave) ou encore le Yiddish.

Étant la langue majoritaire, il est de bon ton lorsque l’on visite la Pologne de savoir manier quelques mots de polonais afin d’améliorer et de faciliter son séjour, notamment en dehors des grandes agglomérations. Il vous sera donc utile de connaître la correspondance en Polonais de ces quelques mots et expressions clés de la vie :

  • bonjour : dzien dobry ;
  • bonsoir : dobry wieczor;
  • excusez-moi : préepraszam ;
  • merci : dziekuje ;
  • madame : pani ;
  • monsieur : pan ;
  • oui : tak ;
  • non : nie ;
  • parlez-vous français, anglais ? : Czy pani/pan mowt po francusku/anglesku ?
  • je ne comprends pas : Nie Rozumiem ;
  • eau :woda.

Le peuple Polonais : origine ethnique et classes sociales

Concernant son origine ethnique, la Pologne est devenue une nation assez homogène depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Une homogénéité qui apparaît invraisemblable lorsque l’on connaît l’histoire de cette région d’Europe. En effet, cette situation en désaccord avec le peuplement historique qu’a connu cette région est entièrement due à la vague de « nettoyage ethnique » qu’a connue l’histoire du XXe siècle à l’échelle continentale. Le sort funeste des Juifs de Pologne est représentatif à cet égard… Aujourd’hui, près de 97 % de la population du pays est polonais. Les 3 % restant de cette population de 38 282 325 habitants (2020) sont répartis en trois grands groupes minoritaires. On distingue ainsi :

  • au plan national, des minorités constituées d’Allemands, de Biélorusses, de Tchèques, de Lituaniens… ;
  • des minorités ethniques à proprement parler comme les Caraîtes, les Lemks, les Roms et les Tatars ;
  • du point de vue régional, il faut noter une seule minorité, celle des Kachoubes (population slave) installés au nord-ouest du pays.

Pour ce qui est relatif aux classes sociales, malgré la longue et grande époque communiste qu’a connue la Pologne, la société polonaise y est très obligeante. Plus que toute chose, le degré de scolarité est l’un des facteurs déterminants du statut social. Par ailleurs, le statut de la famille, les réalisations et rémunérations conditionnent également le jugement des gens.

Les us et coutumes propres à la Pologne

La Pologne abonde d’innombrables coutumes et traditions. Un adage polonais stipule que : « un hôte chez soi, c’est Dieu à la maison ». De cet adage, la Pologne a développé un sens de l’hospitalité légendaire. Parti représentatif de leur identité, les Polonais sont un peuple chaleureux et serviable ancré dans les traditions, des traditions plus ancestrales qui perdurent dans les actes du quotidien, le caractère et le savoir-vivre polonais.

Savoir-vivre en Pologne

Populaires pour leur conservatisme et leur traditionalisme, les Polonais se sentent libres aujourd’hui encore de perpétrer des actes propres aux générations d’antan. Vous avez sûrement ouï dire qu’avant de rendre visite à une famille polonaise il est convenable de se renseigner sur les us en vigueur dans le pays. Eh bien, sachez que cette information n’est nullement exagérée. En effet, à l’occasion de la visite à une famille, vous serez assidûment reçu avec un petit pain fait maison. Votre hôte ne manquera pas non plus de vous proposer des chaussons à votre arrivée pour votre confort, mais également pour le maintien et la conservation de la beauté de sa demeure dont la décoration a peut-être été réalisée par Concept Intérieur France. Veillez à arriver le ventre vide, car ce n’est pas la nourriture qui manquera. Parlant de repas, faites exprès d’arriver légèrement en retard afin de ne pas surprendre votre hôte en train de s’affairer en cuisine. Les Polonais ne sont pas vraiment réputés pour leur ponctualité… En revanche, ils sont à cheval sur la courtoisie. Figurez-vous que même en ce 21e siècle, le baisemain est d’usage pour saluer les dames. En outre, au restaurant, il convient de laisser un généreux pourboire et de penser à avoir de la petite monnaie sur soi, car les toilettes y sont payantes.

Caractères

Le moins que l’on puisse dire c’est que le polonais est un individu original. Très individualiste, le Polonais a un sens aiguisé de l’honneur et par conséquent, il est une personne sacrément remplie de dignité. Avec un sens de l’humour particulier et très développé, vous n’aurez pas l’occasion de vous ennuyer en compagnie d’un Polonais. Enthousiaste et plein d’espérance, le caractère du Polonais est un mélange d’hospitalité, de nonchalance, de tradition, de bravoure et d’un soupçon de complexe d’infériorité pour le moins injustifié.

Tolérance

L’histoire de la Pologne ne fait aucune mention de guerre de religion ou d’altercation entre groupes ethniques dans le pays. Toutefois, la tolérance des Polonais n’en demeure pas moins ambiguë. Par exemple, la tolérance à l’intention des minorités sexuelles est de plus en plus grandissante dans les agglomérations avec le droit polonais contre les discriminations. Cependant, le mariage homosexuel et/ou l’adoption d’enfants par les couples homosexuels restent inenvisageables. Très récemment, les politiciens ultraconservateurs n’ont pas manqué de faire la promotion de la « famille traditionnelle » en Pologne au grand détriment de la communauté LGBT (lesbienne, gay, bi, trans). Une chose est certaine, la constitution polonaise garantit à tous les citoyens l’égalité devant la loi et interdit toute discrimination, quelle qu’elle soit, la communauté LGBT y comprise.

Religion : spiritualité polonaise

La Pologne est un pays traditionnel et religieux jusqu’à la moelle. Il faut le mentionner, le christianisme est la religion la plus pratiquée sur toute l’étendue du territoire. Le catholicisme plus que toute autre religion est caractéristique de l’identité polonaise. Malheureusement, il ressort qu’un groupe non négligeable de catholiques ont aujourd’hui une piètre opinion de leur Église. Nonobstant cette triste réalité, pour près de 95 % de catholiques déclarés, plus de 75 % sont pratiquants, sans tout de même compter l’absentéisme sans précédent des Polonais au lieu de culte du fait de la récente pandémie du coronavirus.

En outre, à cette majorité catholique s’annexe des orthodoxes, quelques protestants, une trace de judaïsme, des luthériens pour la plupart Allemands, des Turcs polonisés pratiquant un judaïsme non rabbinique et étonnamment, quelques milliers de Tatars musulmans : un bouquet religieux garni et dominé par le catholicisme.

Les fêtes religieuses et traditionnelles immanquables en Pologne

Toute l’année, le Polonais célèbre. En effet du 1er janvier au 31 décembre, ce ne sont pas les occasions qui manquent pour faire la fête. Étant majoritairement catholiques, les fêtes religieuses sont très répandues sur le territoire. Jetons un œil à ce calendrier des fêtes. Chronologiquement, on a le Jour de l’an, la Pâque, la fête du Travail, la fête de Dieu, l’Assomption, la fête de la Vierge de Czestochowa, la Toussaint, le jour de l’indépendance et enfin la Noël (fête qui engendre le plus d’engouement). Tout ça sans compter les mariages, les baptêmes et les divers anniversaires. Bien évidemment, il faudra aussi associer les fêtes religieuses propres aux autres religions et groupes ethniques.

La célèbre cuisine polonaise

Cette ancienne tradition polonaise qui réclame que l’on reçoive ses invités avec du pain en dit long sur les qualités culinaires des Polonais. Hospitalité et bonne cuisine vont en effet de pair en Pologne. Dans ce pays dont la réputation n’est plus à faire, la cuisine traditionnelle est mise en avant aussi bien dans les ménages que dans les restaurants. Partant des mets du quotidien aux repas de fêtes, la cuisine polonaise arbore les vestiges du cosmopolitisme fluctuant du pays. La nourriture en Pologne est copieuse et substantielle en tout point. Les plats nationaux les plus célèbres sont le Bigos (choucroute et viande), le Barszcz (soupe de betterave) et le canard rôti aux pommes. Il est d’usage pour toute cuisine polonaise digne de ce nom d’associer à ces plats nationaux les Pierozki, viande ou raviolis au fromage. En bon polonais, les repas sont arrosés de vodka. Le vin et la bière ne font pas défaut même si l’eau minérale reste la meilleure boisson.

En somme, la Pologne est un pays accueillant, enraciné dans ses traditions et majoritairement constitué de Polonais catholiques assez tolérant au savoir-vivre exemplaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here