Le bonheur n’est pas que chez nous. Vous pouvez le trouver dans les voyages ou l’immigration vers d’autres pays économiquement forts, offrant plus d’atouts de réussite. La Pologne est évidemment l’un de ces pays. Qu’il s’agisse des études, des affaires comme des visites touristiques, elle a tout mis en œuvre pour rendre votre séjour plutôt agréable. Cependant, elle n’est pas un pays ouvert à qui veut y entrer. La sécurité des nationaux polonais a obligé le gouvernement à prendre des mesures pour restreindre l’immigration des étrangers vers le pays. Alors, rêvez-vous de vous rendre dans ce pays un jour ? Si oui, vous n’avez qu’une seule chose à faire : lire cet article pour découvrir la procédure d’immigration à suivre au risque d’être expulsé.

L’obtention de visa polonais

La Pologne est sans doute l’un des pays européens ayant renforcé leur frontière. Mais, elle se permet d’accueillir certains ressortissants européens, américains, asiatiques et de beaucoup d’autres pays. Cependant, il est important de se renseigner quant aux formalités à remplir pour les longs séjours. À ce titre, l’obtention du visa est l’une des démarches prioritaires. En effet, on distingue trois principaux types de visas polonais, à savoir :

  • le visa A destiné au transit aéroportuaire ;
  • le visa C qui désigne le Visa Schengen ;
  • le visa D destiné aux longs séjours.

Pour vous rendre en Pologne, le visa est obligatoire si vous n’êtes pas originaire d’un pays exempté de l’obligation de visa.

Même pour des visites touristiques ou commerciales, vous êtes tenu de présenter votre visa. Pour l’obtenir, il vous suffira de vous rendre dans l’ambassade ou encore le consulat polonais situé sur votre territoire d’origine.

Les documents de voyage

En dehors des citoyens de la zone Schengen, tout autre candidat à l’immigration doit présenter un vrai document de voyage. Il lui faut la preuve de fonds correspondant à la durée de séjour, les billets retour sans oublier les réservations d’hôtel. Mais, lorsque vous êtes ressortissant de l’Union européenne, la présentation d’un passeport ou d’une Carte d’Identité valable suffit pour traverser les frontières polonaises. Ce principe est le même pour les mineurs.

Pour faciliter les démarches en cas de perte de documents, il existe une astuce. Celle-ci consiste à scanner les dossiers d’identité et à les transférer en format électronique sur votre compte e-mail.

L’enregistrement de séjour pour les étrangers en Pologne

Cette démarche est obligatoire pour tous ceux qui souhaitent voyager sur la Pologne. À votre descente dans ce pays, le premier réflexe indispensable est de s’acquitter de ce devoir. L’enregistrement de séjour est une tâche qui incombe aux autorités polonaises par le biais de l’Office de la Voïvodie. Où que vous désiriez vivre en Pologne, vous trouverez une agence d’enregistrement de séjour. Il s’agit de se rendre dans un bureau communal ou régional de proximité.

Rappelons qu’il est impératif pour les majeurs de se présenter en personne. Mais, ils peuvent aussi se faire représenter par procuration établie devant un notaire polonais, notamment pour les séjours permanents. Pour les séjours temporaires, l’enregistrement des étrangers séjournant dans les hôtels peut être fait par le biais des gérants de ces hôtels.  

Les dossiers à présenter pour les enregistrements de séjour en Pologne

Ces pièces n’ont rien d’extraordinaire. Il s’agit simplement de :

  • 4 formulaires de requête soigneusement remplis et signés ;
  • copie d’un document d’identité (Passeport ou Carte d’Identité) ;
  • attestation d’enregistrement à la Mairie ;
  • assurance ;
  • ressources disponibles (relevé de compte bancaire) ;
  • contrat de travail ou au moins une promesse d’embauche (pour travail) ;
  • preuve de l’inscription à l’école (pour les études).

Les démarches administratives pour immigrer vers la Pologne dans le cadre des études

Vous êtes un ressortissant de l’espace européen ! Alors, un des différents types de passeports ou encore une carte d’Identité vous aurait suffi pour accéder au territoire de la Pologne. Bien évidemment, l’une ou l’autre de ces pièces doit être encore valable. Les formalités régulières deviennent complexes lorsque le séjour doit excéder 3 mois. Un tel séjour en Pologne est subordonné à la présentation d’un permis de séjour dont seules les autorités polonaises sont habilitées à délivrer.        

Pour cela, vous devez adresser votre demande d’obtention de séjour au bureau des services administratifs compétents. À noter que l’autorisation délivrée pour le séjour des étudiants couvre une période d’un an. Mais, elle est renouvelable pour les années successives jusqu’à la fin des études. Quant à votre dossier, il doit être constitué des pièces suivantes :

  • une attestation de diplôme de fin de cursus scolaire. Le Baccalauréat est le minimum exigé même si son équivalent pourrait suffire pour faire le jeu. Un Diplôme de Licence, de Master ou le Doctorat obtenu suivant les accords internationaux est encore meilleur pour faciliter les choses ;
  • une attestation du collège ou du lycée fréquenté prouvant prouver que le niveau de l’étudiant étranger est assez suffisant pour étudier en Pologne. Parfois, les cours sont proposés durant un an pour les étrangers qui ne sont pas familiers avec la langue polonaise ;
  • un certificat de scolarité validé par l’établissement d’accueil.

Néanmoins, vous pouvez vous retrouver en présence de la non-validation de votre dossier. Dans ce cas, le principe est de vous adresser à l’inspection académique.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here